• Amazonia de James Rollins (Critique par Kara Smith)

     

     

    Auteur: James Rollins

    Résumé:Dans la forêt amazonienne, un Américain est retrouvé mourant aux abords d'un village. C'est l'un des membres d'une expédition scientifique partie étudier le savoir des chamans et disparue quatre ans plus tôt. Seul Nathan Rand, le fils du savant qui la dirigeait, n'a jamais perdu espoir de les retrouver vivants.
    Et c'est ce fol espoir que le Dr Kelly O'Brien et son frère ravivent en lui proposant de rejoindre l'équipe de secours organisée par le gouvernement des États-Unis. Seulement, la jungle et ses enjeux pharmaceutiques attisent bien des convoitises. Des mercenaires se lancent à leur poursuite...
    À mesure que le groupe progresse, l'aventure tourne au cauchemar : attaques de fourmis géantes, assaut de piranhas hypertrophiés, prolifération de sauterelles carnivores. La malédiction des Ban-ali rôderait-elle ? Mais est-elle vraiment la seule explication à ces terrifiantes mutations génétiques ?
    Amazonia : quand la nature reprend ses droits...

    Date de parution : 10 Mars 2011

     

     

    Genre :: Thriller / Policier / Aventure / un petit peu Science Fiction à mes yeux aussi

    Critique personnelle : J'avais lu "La Bible De Darwin" du même auteur, livre au titre alléchant et au contenu excellent ( La bible de darwin sur le site de fleuvenoir ) et En voyant l'auteur sur la couverture, j'ai croisé les doigts pour avoir la même qualité de lecture. Alors oui, encore un policier. Mais ce livre réserve bien des surprises...

    D'abord, le style d'écriture ressemble en tout point à celui du bouquin précédemment cité, "la bible de Darwin". Même construction de chapitre, même style littéraire, un peu copié collé dans la forme. Je pensais que ça freinerait un peu mon désir de le lire, mais au final non, au contraire, on engloutit l'histoire plus facilement, on se fond dans le décor. Je pense que ça doit être voulu ce genre "d'écriture Industrielle" pour que le lecteur ne s'attarde pas à tenter de comprendre tout, la forme étant simple, le fond parait avoir plus d’intérêt. Enfin soit ^^, on retrouve bien la patte de Rollins, même si je ne saurais pas la définir.

    L'histoire en elle même est assez intéressante, on suit tour à tour plusieurs protagonistes de l'histoire, les bons les méchants, les bons qui sont méchants et les méchants qui ne sont pas si méchants que ça...
    Grossièrement décrit, une troupe de choc composé de civil, de Rangers et de scientifiques partent en Amazonie pour retrouver la trace d'un autre scientifique à la suite d'une découverte macabre et d'une épidémie grandissante.
    Et puis au fur et à mesure, on découvre le fond de l'histoire, le "pourquoi ils sont à l'aventure...", non pas professionnellement, mais personnellement. On fini par s'attacher aux personnages, par comprendre, car on a tous un peu d'eux en nous, il y a toujours quelque chose qui interpelle.

    Autre bon point du bouquin: Tor-Tor le jaguar apprivoisé. Bon rien de transcendant mais j'aime les gros chats

    Dans le peu de points négatifs, à mes yeux, il y a cette "écriture-industrielle-copié-collé" qui m'a dérangé pendant les deux premiers chapitres. ça m'a un peu bloquée pour continuer, mais bon, au final ça s'estompe plutôt pas mal. et enfin, un bouquin qui finit par être passionnant, c'est mauvais pour le sommeil... Du coup j'ai passé une nuit blanche pour le finir héhé

    En bref: je le conseille à ceux qui aiment les aventures, les intrigues, la nature et James Rollins (et les jaguars aussi  ) et je conseille aussi La Bible de Darwin (qui soit dit en passant m'a totalement engloutie, passionnée et laissée perplexe bien des fois...)

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Octobre 2012 à 12:00
    I've never read such perfect book . It's brilliant. And , besides , my favorite genre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :