• Expérience de l'édition : Emilie Rougetet

    Après un moment d'absence, nous vous présentons une nouvelle demoiselle qui a bien voulu nous parler de son expérience de l'édition ! Merci à elle

     


    Chenille Lecter : Bonjour Emilie Rougetet. Merci à toi d’avoir répondu à notre appel concernant l’expérience de l’édition. Pour commencer, peux-tu nous parler rapidement de ou des œuvres que tu as publié ? (roman, nouvelle ; genre littéraire). Ainsi que quelque que petit mot sur toi.

    Emilie Rougetet : Je m'appelle donc Emilie, j'ai 25 ans. j'ai écris mon roman de mes 15 à mes 18 ans publier l'année de mes 19 ans  : L'humelfe-bleue. Actuellement, je bosse sur un autre roman   "La liseuse d'arches"
    Sinon, j'occupe le job d'ouvrière en industrie de plastique médicale.  

     

    C. L. : Qu’est ce qui t’a poussé, ou décidé, à te lancer dans l’aventure de l’édition ?

    E. R. : Un concours de circonstance en faite je rentrais chez moi à pied et en passant devant un magasin je suis tombé sur une affiche pour un concours d’écriture j’ai envoyé mon texte et j’ai été retenu mais je n’ai pas gagné j’ai quand même été contacté par la maison d’édition qui faisait le concours et ils m’ont proposer de me publier

     

    C. L. : Comment as-tu choisi de te faire éditer ? Maisons d’éditions classiques ? Autoéditions ? Pourquoi avec choisi ce système plutôt qu’un autre ?

    E. R. : Maison d’édition classiques (concours de circonstance)

     

    C. L. : J’imagine que tu as écris un texte puis que tu l’as envoyé à des éditeurs. As-tu fait plusieurs tentatives ? S’il y a des refus, sais-tu pourquoi ? S’il a été accepté, sais-tu pourquoi ?

    E. R. : Ils m’ont dit que mon texte (à l’époque mon premier roman) avait attiré leurs attention de part son coté fantastique accessible au pré ado, ado et post ado

     

    C. L. : A partir du moment où ton récit/ ta nouvelle a été accepté, comment les choses ce sont-elles déroulé (couverture, mise en page, retouche…) ?

    E. R. : Pour ma part ça à durée environs 6 mois depuis le moment où ils m’ont proposer de m’édité

    Ça a commencer par l’envoie du texte intégrale en version mail et papier

    Puis ils m’ont demander si j’avais déjà une couverture de prévus car si c’était pas le cas ils m’en auraient proposer (j’en avais une dessiné par une connaissance)

    Puis les dernières retouches de mise en page avec ma validation

    Puis ça à été l’envoie de mes 5 exemplaires (offert à l’auteur par la maison d’édition) avant la mise en vente

     

    C. L. : Quel a été ton ou tes états d’esprits lors des événements qui ont conduit ou non à la publication de ton écrit ? Joie, peine ?

    E. R. : J’ai failli exploser les tympans de ma meilleure amie quand j’ai reçu les exemplaires chez moi je l’ai appeler direct et je sautais partout en lui disant « y a mon nom dessus y a mon nom dessus – un peu normal c’est ton bouquin qu’elle me répondais – mais tu comprends pas y a mon nom dessus derrière dedans sur le coté PARTOUT !!! » XD j’ai hurlé si fort en recevant la lettre qui me disais qu’on voulait bien me publier que ça a du s’entendre jusqu’à l’autre bout du village !!!

     

    C. L. : Aujourd’hui, que tu as un peu de recul, que penses-tu de ton expérience, bonne ou mauvaise ? Aurais-tu des conseilles à délivrer pour éviter certains écueils ?

    E. R. : Éviter les maisons d’éditions qui demande un apport de l’auteur, je m’entends je suis rentré dans mes frais avec mes ventes mais il a fallu pas mal de temps.

    C’est le seul point négatif que je garde de cette expérience

    Ça ne m’a pas dégoûté ni rebuté car je vais sûrement retenter l’expérience avec un nouveau roman mais sous une autre maison d’édition.

     

    Voila j’espère que mes réponses aideron.

    Biz à touts.

    Bonne chance à celles et ceux qui se lancent dans l’édition.

     


    Merci à Emilie d'avoir répondu à nos questions !

    Le début de son roman "La liseuse d'Arche" est consultable sur cameleo.

     

    Bonne lecture !

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :